La solution du temps partagé

Qu’est-ce que le travail à temps partagé ? Qu’est-ce qu’un groupement d’employeurs ?
Et quels sont les avantages pour tous de ces solutions nouvelles pour l’emploi ?

Qu'est-ce que le travail à temps partagé ?
Une innovation répondant aux besoins actuels des entreprises et des salariés

Régulièrement, dans les PME, les TPE et les associations, des besoins ponctuels de certaines compétences se font ressentir. Leur absence peut parfois fortement pénaliser le développement de ces entreprises, voire leur existence même.
Cependant ces besoins ne justifient pas obligatoirement une embauche permanente.
Cette situation constitue une problématique de plus en plus courante, à laquelle les groupements d’employeurs peuvent apporter des solutions adaptées et efficaces.

Qu'est-ce qu'un groupement d'employeurs ?
Un réseau d’entreprises pour dynamiser les ressources humaines locales

Un groupement d’employeurs est une structure associative (ou coopérative) émanant d’entreprises locales, de collectivités territoriales, d’associations… dont l’objet est d’employer des personnes qui seront mises à disposition en fonction des besoins préalablement exprimés par les adhérents.
Les entreprises d’un même secteur ou de secteurs différents peuvent constituer ou rejoindre un groupement d’employeurs (mono ou plurisectoriel), dans la perspective de se partager le temps de travail des salariés du groupement.
Il existe plusieurs types de groupements : les groupements d’employeurs « classiques », les groupements d’employeurs pour l’insertion et la qualification (GEIQ) et les groupements d’employeurs agricoles.

Quels avantages pour les entreprises ?
Un recrutement simplifié et adapté aux besoins

La mutualisation des demandes en main d’œuvre, ponctuelles ou récurrentes, permet aux entreprises d’un territoire d’adapter leurs ressources humaines aux besoins exprimés et contribue au développement d’un vivier de compétences locales.
Les salariés d’un groupement sont recrutés selon des méthodes et des critères rigoureux (propres à chaque groupement en fonction de sa spécificité).
Le suivi de leur parcours professionnel et le renforcement de leurs compétences grâce au temps partagé et à la formation en font des salariés motivés, dotés d’une forte capacité d’adaptation.
Lorsque l’entreprise, pour son essor, a besoin de personnel qualifié ne justifiant pas une création de poste à temps plein, elle peut bénéficier des compétences disponibles au sein du groupement.

Quelles opportunités pour les employés ?
Une approche stable et enrichissante du monde du travail

Les salariés du groupement d’employeurs bénéficient de nombreux avantages.
Outre la stabilité de l’emploi (le contrat majoritairement proposé est le CDI) et les possibilités de formation, le groupement permet très souvent de changer d’entreprise, de diversifier ses compétences, de multiplier les expériences et de ne pas tomber dans la routine, tout en acquérant de l’expérience.
Cette richesse humaine et professionnelle apporte aux salariés de grandes facultés d’adaptation et une connaissance globalement plus large de l’entreprise.
Ils possèdent ainsi de nombreux atouts pour réussir leur parcours professionnel.

Quelles conséquences sur le marché du travail ?
Une adéquation optimale entre l’offre et la demande

Le principe des groupements d’employeurs permet d’harmoniser au mieux, sur un territoire donné, les compétences disponibles et les besoins des entreprises.
Cette nouvelle approche du travail modifie considérablement les relations salariés-entreprises et permet au mot « flexibilité » de retrouver un sens positif pour les salariés.
Ce système répond à l’évolution du monde du travail, où il semble désormais difficile d’imaginer l’ensemble de son parcours professionnel au sein d’une même entreprise.

Un groupement d'employeurs, ce n'est pas...

… du portage salarial
Il s’agit d’une société qui accueille un professionnel de haut niveau qui a en charge la prospection de sa clientèle, une fois l’intervention définie entre lui et l’entreprise cliente, la société de portage signe un contrat de prestation avec l’entreprise et un contrat de travail avec l’intervenant. En échange de la prise en charge de la responsabilité juridique et financière de la mission, la société de portage prélève une commission.

… de l’interim
Il s’agit d’une double contractualisation entre, la société d’intérim et l’entreprise (Contrat de mise à disposition) et entre la société d’intérim et le salarié (Contrat de mission).
Le recours à l’intérim ne peut être qu’à durée déterminée ; il est très encadré par la loi en termes de motifs et de durée.

… du multi salariat
Il s’agit d’un salarié ayant au moins deux contrats de travail à temps partiel dans des entreprises différentes. Il a plusieurs feuilles de paie et gère seul son organisation de travail et sa situation sociale.

Seul le groupement d’employeurs permet d’adopter la stabilité d’un CDI à temps complet géré par le groupement, employeur qui organise le temps de travail de son salarié en collaboration étroite avec les entreprises utilisatrices. Il garantit un accès privilégié à la formation pour entretenir son employabilité et le développement des compétences de ses salariés.